IMAGE_119

Moquette traditionnelle tendue

Mise en oeuvre

Il est recommandée de poser ces moquettes sur thibaude (sous couche) ce qui augmente la durée de vie du revêtement d’au moins 30% et améliore le confort à la marche et l’insonorisation. Cette technique consiste à tendre la moquette en l’accrochant sur des bandes d’ancrage fixées au sol en périphérie de la pièce à recouvrir, sans qu’aucune fixation ne soit visible. Les lès sont cousus ou soudés entre eux.

Première étape : Des lattes d’ancrage (appelées aussi Smoothedges) sont fixées par clouage ou par collage le long de toutes les plinthes des pièces à couvrir, en respectant une gorge entre la latte et la plinthe, correspondant aux 2/3 de l’épaisseur de la moquette.

Seconde étape : Toute la surface est ensuite recouverte de thibaude (sous couche feutrée isolante). Cette thibaude est maintenue en place par agrafage sur un support bois ou par points de collage sur un support dur.

Troisième étape : Les lés, cousus entre eux, sont découpés à la dimension de la pièce avec une surlongueur de 10 cm pour permettre l’arasement. La moquette est ensuite accrochée aux bandes d’ancrage puis tendue à l’aide d’un outil appelé « coup de genou », ce qui requiert un savoir-faire très pointu. La moquette, mise sous tension avec le coup de genou, se rétracte naturellement en s’accrochant dans les griffes inclinées de la latte d’ancrage.

Mise en oeuvre spécifique en escalier

Les bordures du lès de moquette seront de préférence surjettées ou gancées.

Une sur-longueur, correspondant à une marche complète, sera prévue pour chaque volée d’escalier afin de pouvoir faire glisser périodiquement la moquette et répartir ainsi l’usure aux nez de marche.

La moquette, posée sur thibaude, est maintenue en ten- sion au moyen de tringles en laiton.

Illustrations

Caractéristiques

Destinée à des locaux luxueux, feutrés ou prestigieux la moquette de laine est le produit traditionnel par excellence !

Toutes les nuances possibles de coloris et de motifs, un confort à la marche inégalé et un entretien aisé confèrent à ces produits leur image « haut de gamme ».

L’excellente résistance au vieillissement combinée à la possibilité périodique de faire glisser la moquette sur les marches font des « passages d’escalier en laine » le produit idéal pour les parties communes des immeubles prestigieux.